Soeur Yvonne Davenne

Sœur Yvonne Davenne
1915 – 2009
Yvonne est née le 17 avril 1915 à Villers-devant-le-Thour, dans les Ardennes.
L’ambiance de sa famille de 8 enfants l’a marquée.
Yvonne a reçu une formation de secrétaire.

Entrée au noviciat le 5 septembre 1935,
elle prend l’habit le 15 septembre 1936 et fait profession religieuse
dans la Congrégation des Sœurs du Saint Enfant Jésus,
le 16 septembre 1937, sous le nom de Sœur Saint Louis de Gonzague.

Sœur Yvonne vient de nous quitter pour retourner au Père à l’âge de 93 ans,
après 71 années de vie religieuse.
Au début de sa vie religieuse, elle est envoyée, en septembre 1938,
à l’externat du Sacré-Cœur de Sedan
où elle perfectionne sa formation d’institutrice.
Puis en 1946, à l’externat Saint Thomas de Reims où,
recevant progressivement la responsabilité de s’occuper
des œuvres de jeunes filles dans la paroisse,
elle anime la chorale, le cinéma… jusqu’à l’été 1960,
elle marquera beaucoup dans cette mission.

C’est alors qu’il lui sera demandé le service de plusieurs postes successifs :
septembre 1960, directrice à l’école Nicolas Roland à Saint Remi de Reims ;
en 1961, à l’école Saint Charles d’Epernay ;
en 1964 à Sainte Anne de Charleville
et enfin directrice du pensionnat Jeanne d’Arc de Vouziers où elle restera 1 an.
En 1967, elle sera nommée supérieure
à la Communauté du Verbeau de Châlons-sur-Marne,
avec la direction de l’école Sainte Pudentienne
où elle demeurera une quinzaine d’années.

à l’âge de la retraite, en 1983, elle est envoyée à la Communauté de Sedan,
à Rethel en 1991, et à la Houillère en 1994.
Ce n’est qu’en août 2006 qu’elle rentre à la Maison-Mère.



Partout elle fut appréciée pour ses dons d’éducatrice, son tact et sa délicatesse.
Avec beaucoup de patience, de persuasion et d’humour,
elle encourageait chacun à faire un pas, à faire fructifier ses talents.

De caractère indépendant, assez secrète, elle savait néanmoins
s’entourer de personnes compétentes et dévouées
pour la bonne marche des écoles et des œuvres confiées.
Elle veillait à former et à animer des équipes éducatrices,
soucieuses non seulement de réussite scolaire
mais de faire grandir chacun dans l’amour des autres et de Dieu.
Elle vivait les mêmes relations dans la vie paroissiale et la vie de quartier.
Toujours prête à rendre service, elle était fort appréciée des familles et des prêtres.
Que de liens profonds tissés aussi au cours des colonies et des camps de vacances
qui lui étaient confiés !… Que de souvenirs heureux dont on se rappelle encore !…

Elle n’en gardait pas moins des liens très profonds
avec sa nombreuse famille bien éprouvée au cours des temps :
elle portait les joies et les peines de tous,
souffrait des épreuves des uns et des autres,
nous invitant à prier avec elle afin que le Seigneur soit leur Force.
Jusqu’à la dernière semaine, elle a fait l’effort de rejoindre sa sœur au téléphone
pour s’intéresser à la vie de chacun.

Durant son court séjour à l’infirmerie,
elle a été accompagnée très amicalement
par ses Sœurs et par le personnel soignant, attentif à ses besoins.
Elle a pu dire bien consciemment jusqu’au dernier matin, accueillant Jésus-Hostie :
« Jésus, j’ai confiance en Toi. Tu sais tout.
Tu sais bien que je t’aime. Aide-moi et sois ma force ».

Share Button
Ce contenu a été publié dans Semences d'espérance, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Soeur Yvonne Davenne

  1. Ping : Témoignages | Sœurs du Saint Enfant Jésus à la suite de Nicolas Roland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *