1924 : Retour à Reims

 1924 : Retour à Reims

En novembre 1924, toute la Communauté put rentrer à Reims.
Quelle émotion pour les religieuses, dont une dizaine d’octogénaires,
que ce retour à la Maison Mère, après 10 années d’exode !
Une surprise les attendait.
Non seulement elles retrouvaient leur Maison avec ses grands cloîtres,
leur chapelle et son sanctuaire que dominait toujours le Saint Enfant Jésus,
mais le chœur lui-même était complètement restauré,
tel qu’avant guerre, avec ses stalles et ses boiseries. 

 

La vie conventuelle a repris son cours dans la prière et dans l’action ;
les œuvres d’apostolat renaissent dans les différentes pa­roisses du diocèse.
La guerre a pu détruire le cadre des anciens souvenirs,
mais dans les nouveaux bâtiments, les Sœurs du Saint Enfant Jésus revivent.
Fidèle à l’esprit de son Fondateur,
servante docile de l’Eglise, dévouée à ses oeuvres,
la Communauté a traversé le long espace de deux siècles et demi ;
la protection divine l’a défendue contre le mauvais vouloir des hommes,
les perfidies de l’erreur,
les violences des révolutions et des guerres,
contre l’action du temps qui ruine tant de choses.
Aussi, confiante en la Providence,
elle veut continuer à travailler
pour le bien des âmes et la gloire de Dieu.

Share Button
Ce contenu a été publié dans L'oeuvre de Nicolas Roland continue. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 1924 : Retour à Reims

  1. Ping : Plan du site | Sœurs du Saint Enfant Jésus à la suite de Nicolas Roland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *