Soeur Jean Berchmans

 
Soeur Jean Berchmans

1910-2004

C’est Sœur Jean Berchmans qui nous rassemble ce matin.
Elle est partie humblement, sans bruit, s’en remettant totalement au Seigneur.

Elle n’a pas eu peur de la mort.
Elle l’a dit, il y a 15 jours à une personne qui lui rendait visite.
Elle était marquée ces derniers temps par cette Parole de Dieu :
« N’ayez pas peur ».
Elle l’a accueillie, cette Parole, elle l’a vécue, elle l’a partagée
et c’est un phare puissant pour toutes nos vies.

Sa façon d’écouter, sa grande écoute lui a permis
de nouer des amitiés très profondes.

Son esprit très profond voyait tout de suite l’essentiel des problèmes abordés.
Elle avait le chic de les prendre par en haut.
Elle avait le don de poser les questions
qui permettaient de voir clair et de découvrir soi-même les décisions à prendre.

Intelligente, équilibrée, énergique et sensible, elle avait une vraie culture,
elle connaissait beaucoup de choses
qu’elle a mis au service de ceux à qui elle a été envoyée
dans ses différentes missions à Jeanne d’Arc de Vouziers,
à Sainte Thérèse de Rethel,

 
à Jeanne d’Arc de Reims et pendant les 47 années de service
d’économe générale de la Congrégation
et les 5 années de maîtresse des novices.

                

Les plus anciens d’entre nous la revoient au volant de la 2 CV,
accompagnant Sœur Jean Marie
dans toutes ses visites de Communautés ou à la recherche d’un lieu
qui permettrait repos et ressourcement pour toutes les sœurs.
Une information erronée les ont conduites,
là où elles ne pensaient pas aller…
C’est ainsi que, conduites par l’Esprit Saint,
elles ont découvert Chenay et son parc !
Sœur Jean Berchmans a ensuite patiemment et fidèlement travaillé
à entretenir ce parc avec les générations de novices de Sœur Marie…

       

Son esprit missionnaire l’a fait travailler activement à la vente missionnaire
et elle a transmis la flamme !
Béni sois-Tu Seigneur pour tout ce que Tu as fait par elle,
dans le cœur des personnes.

     

Depuis « son passage au Père », plusieurs ont exprimé spontanément
et de tout cœur ce qu’elles avaient reçu d’elle
parce qu’elle avait le souci de partager, de donner jusqu’au bout…

« J’ai toujours apprécié la clarté dans nos relations,
sa confiance qu’elle m’a rapidement donnée,
qui se situait au-delà de nos différences de génération,
dans le sens d’une continuité de l’œuvre ».
« Elle était d’un grand réconfort pour moi depuis que j’ai perdu ma fille ».

  

Elle a beaucoup souffert avec patience, de son zona inguérissable.
Elle ne se plaignait jamais.
Souriante, elle avait toujours un accueil chaleureux, son chapelet à coté d’elle…
« Quand on la voyait prier, ça impressionnait.
Il y avait quelque chose qui passait, on sentait… »

Sa famille tenait une grande place dans sa vie.
Elle demandait aussi des nouvelles des familles des personnes accueillies.

Béni sois-Tu Seigneur, pour tout ce que Tu as fait pour elle et en elle.

   

Merci Chère Sœur Jean Berchmans pour tout ce que vous avez été
pour chacun, chacune d’entre nous.

Share Button
Ce contenu a été publié dans Graines d'espérance, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Soeur Jean Berchmans

  1. Ping : Témoignages | Sœurs du Saint Enfant Jésus à la suite de Nicolas Roland

  2. Ping : Plan du site | Sœurs du Saint Enfant Jésus à la suite de Nicolas Roland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *